MENU

Enduits à la chaux

Corinne Vo-Ha, peintre décorateur de l'entreprise Sgraffito, vous propose l'application d'enduits de chaux, tels que le Tadelakt, le Marmorino et le Stucco Lustro, comme parements décoratifs muraux.

Utilisés depuis la plus haute Antiquité, et, concernant les stucs italiens, maîtrisés à la perfection par les artisans romains, ces enduits sont toujours considérés comme des revêtements de prestige, apportant esthétique et raffinement à votre intérieur.

Si les recettes de confection de ces enduits varient d'un artisan à l'autre, la qualité du résultat final dépend toujours de la bonne préparation du support, de la qualité des éléments constitutifs de l'enduit et du niveau de pratique de l'artisan.

Le Tadelakt, un stuc rustique d'origine marocaine, chaleureux et très adapté aux pièces d'eau

Le Tadelakt s'emploie le plus souvent dans les salles de bains, douches et hammams, et peut alors recouvrir aussi bien les murs que les sols, plans vasques et receveurs. Lorsqu'il est préparé avec de la chaux de Marrakech, il ne nécessite aucun apport de charge, cette chaux étant déjà naturellement chargée en de multiples minéraux.
Dans le cas contraire, comme pour la plupart des stucs, il faut ajouter de la poussière de marbre. Une fois appliqué d'un seul tenant, l'enduit est serré au galet de rivière (ou à la lisseuse) et à l'eau savonneuse.

Le tadelakt offre une bonne résistance aux chocs et présente une excellente étanchéité, que l'on peut encore renforcer par l'application d'une couche imperméabilisante. Il constitue ainsi une alternative réelle à la pose de carrelage, et présente l'avantage de ne pas nécessiter de joints. Comme pour tout enduit de chaux, il s'entretient avec des produits nettoyants non corrosifs ; il peut, de plus, être localement réparé par l'application de rustines.

On peut employer une gamme assez large de pigments, convenant potentiellement à tout intérieur. Cependant, certains préfèrent utiliser les teintes traditionnellement rencontrées au Maghreb, entre ocres jaune, brun et rouge, bleu de cobalt, jaune safran, etc., par souci d'authenticité.

Le Stucco Lustro, l'enduit idéal pour introduire des effets de brillance intense sur toute la surface d'un mur

Le Stucco Lustro exige un support exempt de toute imperfection. Dans le cas contraire, du fait de l'exceptionnelle brillance de sa couche de finition, le moindre défaut du mur ressortirait.

La couche d'apprêt est généralement composée d'une part de chaux éteinte et de deux parts de sable fin.
Une sous-couche, constituée d'un mélange de poussière de marbre et de divers liants et solvants (colle de peau de lapin, huile de lin cuite, white Spirit, etc.), est ensuite appliquée et lissée à la truelle, puis poncée à l'aide d'un papier de verre à grain fin, jusqu'à l'obtention d'une surface parfaitement lisse.

L'étape suivante consiste à appliquer à la spatule une pâte à base de cire d'abeille, encaustique que l'on teinte préalablement par l'adjonction de pigments. Cette opération est réalisée à l'aide de gestes croisés, en de multiples passes, afin de créer des mouvements qui seront au final restitués à travers la superposition des multiples couches très fines de cire.

On appose enfin une source de chaleur (par exemple, un chalumeau ou un fer à repasser) pour lustrer cette surface, qu'il restera à polir, par exemple à l'aide d'un chiffon doux de laine.

Le Stucco Marmorino, l'enduit à privilégier pour des surfaces plus restreintes, destinées à focaliser l'attention

Moins brillant que le Stucco Lustro, le Stucco Marmorino, comme son nom l'indique, reproduit plutôt l'aspect lustré d'un marbre ancien. On l'utilise le plus souvent sur de petites et moyennes surfaces à décorer, sculpter ou tout simplement positionnées de façon à capter l'attention.

Sur un enduit d'apprêt composé d'une couche de chaux éteinte et de deux parts de sable grossier, on applique successivement deux à trois couches très fines d'un enduit composé d'une quantité égale de chaux éteinte et de poussière de marbre, de préférence blanc. Celui-ci offre en effet un rendu coloré plus fidèle que la poussière de marbre grise par rapport aux pigments ajoutés.

Le Marmorino obiendra son lustre caractéristique par l'application d'une préparation à base de savon de marseille et d'une petite quantité de l'enduit précédemment utilisé. Ce mélange, obtenu par cuisson au bain-marie et laissé à reposer deux jours, est déposé à la brosse sur la précédente couche de finition, d'abord horizontalement, puis verticalement.

Un lustrage au chiffon de laine sur toute la surface du Marmorino constitue l'ultime étape. En cas de forte exposition de votre enduit à l'humidité, aux graisses et tâches, il est possible de le recouvrir d'un produit de protection hydrofuge et oléofuge.



Quelques exemples de stucs déjà réalisés par l'entreprise Sgraffito Vo-Ha :

« »

Intéressé(e) par la pose d'un enduit de chaux ? N'hésitez pas à prendre contact avec Corinne Vo-Ha, afin de lui exposer votre projet !

Faire établir un devis gratuit